La Protection Divine

By Patrick Bernard

La Protection Divine
La Protection Divine
Prix: $19.95 Canadian
[$19.95 US]
Item #: MAGBK001

Lettre au lecteur

Cher lecteur, lorsque dans ce livre j’écris les mots « Christo » ou « Jésus-Christ », ne pense pas, je t’en prie, que pour moi Dieu soit devenu catholique ou chrétien. Si les mots « Krishna » ou « Bouddha » apparaissent dans mon texte, ne pense pas que pour nous, Dieu se soit subitement changé en bouddhiste ou qu’Il fasse soudain parti d’une secte quelconque. Par ailleurs, je dois te dire que j’admet volontiers ne pas avoir l’esprit religieux bien que, paradoxalement, ma pensée ne s’élève pas systématiquement contre la religion.

Comme tu le vois, je communie avec un Dieu sans Église; j’avoue reconnaître néanmoins la nécessité de rencontrer des guides. De plus, si Dieu est omniprésent, en chaque être comme en chaque chose, comment ne pourrions nous pas Le voir dans un temple? S’il est possible de s’unir à Dieu au milieu d’une forêt, pourquoi nous serait il impossible de le faire au milieu d’une chapelle? C’est la raison pour laquelle, bien qu’étant essentiellement universel, je ne rejette pas nécessairement les Noms Divins que nous ont légués les grandes traditions mystiques des âges passés.

Comme point de départ, je prends pour acquis que les mots « Christo » et « Krishna » sont exactement les mêmes puisqu’ils indiquent les qualités d’une Substance Unique, à la fois personnelle et impersonnelle, qui pénètre tout l’univers. Ces mots, après tout, font partie du domaine public et n’appartiennent pas à un groupement ou à un autre. Toi et moi pouvons les lire ou les prononcer sans automatiquement nous sentir menacés outre mesure. Dans cette optique, même le mot « Dieu » représente ici le Vivant dans sa globalité. Mon souhait le plus cher serait qu’il n’y ait plus de méprise dans ton esprit quant à la véritable nature des énergies sonores particulières constituant les Noms du Divin mentionnés dans mes ouvrages. Sois certain que ma vocation n’est pas religieuse, elle est avant tout artistique et thérapeutique.

Il est clair que le concept de Dieu sur lequel je médite n’a de limite ni dans le temps ni dans l’espace. Nous ne pouvons pas non plus borner l’Absolu à un simple processus d’évolution comme cela se fait encore, n’est ce pas? Dieu détient naturellement la liberté d’être tout ce qui peut s’imaginer et se situe au même instant au delà de toute imagination. L’Infini n’est pas que lumière ou énergie. S’il s’agit vraiment d’une conception infinie de la Vérité Absolue, Dieu peut également être une Entité Vivante multidimensionnelle, intemporelle et intellectuellement inconcevable. En tant que telle, Dieu possède une infinité de Formes et de Noms, non différents de Lui-même et qui correspondent à une qualité spécifique ou à un mouvement qui Lui est propre. Ainsi le mot « Adonaï », par exemple, définit en langue hébraïque, un Absolu qui est source de toute abondance, et le mot « Krishna » montre, dans l’ancienne langue sanscrite, le caractère résolument fascinant de la Divinité. Me suis tu?

L’âme ancestrale de tous les êtres vivants, en tant que parcelle divine, possède en partie les mêmes potentiels que Dieu et ne connaît donc aucune frontière de temps, de lieu, d’époque ou de culture. Pour illustrer cette idée, tu n’as qu’à visualiser une étoile filante qui traverserait la portion du ciel situé au dessus de l’Australie. Est-ce que cette étoile en deviendrait australienne pour autant? Bien sûr que non. De la même manière, vois tu, Dieu ne devient pas hindou, chrétien ou juif lorsque nous nous unissons à Lui dans un temple, dans une église ou dans une synagogue.

L’âme humaine n’est à aucun moment canadienne ou française même lorsqu’elle se trouve socialement conditionnée et qu’elle s’identifie artificiellement, pour quelques courtes années terrestres, à une nationalité particulière. Certains peuvent le penser, mais cela est une autre histoire. En saisissant la nature de l’âme, tu peux saisir la nature de Dieu car ces deux réalités participent de la même essence.

C’est pourquoi, mon cher ami, lorsque tu rencontres des mots qui définissent ce qu’il y a de plus sacré en nous, que ce soit « Krishna », « Christo », ou tout autre appellation de ce genre, ne soit pas tenté de refermer ton cœur, et ton livre par la même occasion… Avant d’associer le mot à une expérience vécue, prend le temps de regarder au fond de toi et vois si tu n’es pas tenté de retomber victime de vieux préjugés, ou tout au moins d’être influencé par toute une série de conditionnements sociaux. D’accord? Pourquoi donc te faudrait-il craindre des Noms Sacrés qui sont venus jusqu’à toi librement et spontanément, portés par des millénaires de sagesse universelle?

Oh, je n’ignore pas à quel point ces Noms ont pu être malmenés, jusqu’à être traînés dans la boue et quelquefois mêlés à toute sorte de circonstances. Je connais la mauvaise presse que les hommes ont pu leur donner. J’en conviens, il n’est pas toujours facile de détecter en Eux leur vérité première car Ils savent bien garder leur incroyable secret. Toutefois, Ils illuminent encore l’espace tout entier et l’amour dont ils sont gorgés, sous forme d’énergies sonores, représente sans doute le plus intriguant des mystères. Des millions de gens les ont murmurés, un jour ou l’autre, et les ont ainsi chargés de leurs bénédictions. C’est sans doute aussi pourquoi les Noms Divins semblent déborder de puissances spirituelles et d’effets curatifs insoupçonnés. Innombrables ceux et celles qui par Eux ont été soulagés, guéris, et qui le sont encore aujourd’hui.

Lorsqu’un son est émis, il met en mouvement des ondes invisibles qui ouvrent un canal entre nous et les formes subtiles qui correspondent à ce son. Cela t’explique sans doute pourquoi je tiens tant à appeler Dieu par Ses multiples Noms et pourquoi Ils apparaissent si fréquemment dans mon travail. Ils sont pour moi un passage vers la présence de l’Ange Suprême.

Je te remercie d’être touché par cette rencontre et de rester à l’écoute de toutes ces Harmonies Divines que nous connaissons déjà sur la planète Terre, ainsi que de toutes celles qu’il nous reste encore à découvrir.

Sincèrement,
Patrick Bernard



Prix: $19.95 Canadian [$19.95 US]
Item #: MAGBK001